Sécurité électrique
Le disjoncteur, les fusibles, la protection des locaux humides...


Recherche personnalisée

Sécurité
           
Un cable électrique contient au moins trois fils : un fil de phase, un fil neutre et le fil de terre. S'il y a contact entre le fil de phase et le neutre, il se produit un court-circuit.
Si trop d'appareils sont branchés sur un même circuit, on a un risque de surintensité, ce qui fera disjoncter (Le disjoncteur, se mettra en position d'interruption du courant).
Les protections
           
- le disjoncteur : il est placé à la base de l'installation par E.D.F. Son réglage, c’est-à-dire le nombre d’ampères qu’il peut supporter, est défini le jour où vous souscrivez le contrat EDF. C’est cet ampérage qui détermine le tarif de l'abonnement.
Il permet de couper manuellement l'alimentation de l'appartement ou de la maison, afin de pouvoir intervenir sur l'installation.
Il permet également une ouverture automatique (le courant ne passe plus) du circuit si trop d'appareils fonctionnent en même temps (on dépasse l'ampérage souscrit) ou en cas de court-circuit.
C’est lui qui commande toute l'installation et la met hors tension en cas de court-circuit.

Les installations récentes sont aussi équipées d'un disjoncteur différentiel qui protège encore plus efficacement l'installation, en détectant la moindre déperdition de courant, et protège contre les contacts indirects (fuites de courant à la terre).
Disjoncteur
Boîte à fusibles
- les fusibles ou coupe-circuits :
Ils se situent sur le fil de phase au départ de chaque ligne, ils fondent lorsque l'intensité de la ligne dépasse le calibre inscrit sur le fusible (valeur maximale supportée en ampères).
Lorsqu'il se produit un court-circuit, une surtension, le plot correspondant à la ligne affectée se trouve baissé. Vous savez donc exactement sur quelle ligne se situe le problème.
La boîte à fusible se trouve placée après le disjoncteur. les cables rouges du dessus viennent donc du disjonteur etpassentpar la boîte à fusibles. Sous la boîte, on peut voir les fils partant vers l'installation. La barrette en cuivre, que l'on voit sous le disjoncteur, rassemble les fils allant à la terre.
 
Boîte à fusibles dénudée
Que faire en cas de court-circuit ?
D'abord faire le point sur les appareils qui se situent sur le circuit. Vérifier les prises de courant pour voir si elles ne présentent pas des traces de brûlure. Si c'est le cas, il faut changer la prise défectueuse, en respectant sa norme
.
Pose d'un lustre : lorsque l'on pose un crochet au plafond, il faut bien prendre garde à ne pas le fixer dans le même trou que les fils. Il y a un risque de couper la gaine de protection et de créer un court-circuit.
Fusibles
Testeur de fusibles : un boitier avec une lampe et une pile
Il est utile de garder, près du disjoncteur, une série de fusibles de différents ampérages. Il est également pratique d'avoir un test-fusibles, car il n'est pas toujours possible de voir à l'oeil nu si un fusible est encore bon ou pas.


L'ampérage des lignes        
Les lignes consacrées au gros appareillage ménager
Ces circuits doivent être continus, sans coupure, du tableau à leur point d'utilisation.
- Le circuit à 32 ampères : il est dévolu aux appareils de cuisson (four et cuisinière)
- Le circuit 20 ampères : il est dévolu aux appareils de lavage/ séchage (linge, vaisselle), et au chauffe-eau
Les lignes de base
Ces lignes alimentent généralement plusieurs points et peuvent être coupées (par un interrupteur ou une dérivation).
- circuit 16 ampères : il est dévolu aux prises de courant normales quiêuvent également alimenter un réfrigérateur.
- circuit 10 ampères : il est dévolu aux circuits d'éclairage (atention aux lampes hallogènes, grandes consommatrices)
- circuit 2 ampères : il est dévolu aux circuits annexes ( sonnette, protection du circuit de commande EDF, du chauffe-eau électrique...)
Si vous utilisez des multiprises, ne les surchargez pas en appareils.
 


Les locaux humides (salle de bain, douche)
Quatre volumes sont définis quant aux normes de sécurité.
volume 0
Ils'agit de la baignoire ou du bac à douche. Il est interdit d’y installer un appareil électrique, (sèche-cheveux, rasoir ou autres...)
volume 1
Ce volume correspond à la zone qui va jusqu'à 2,25 mètres au-dessus du fond de la baignoire ou du bac à douche. Seul le chauffe-eau y est autorisé à condition qu’il soit

protégé contre les projections d'eau. Les interrupteurs, prises ou éclairage sont interdits dans ce volume. Aucun appareil électrique (sèche-cheveux, rasoir…) ne doit y être accessible.
volume 2
Cette zone est autorisée uniquement pour les appareils de chauffage et d'éclairage de classe II, c’est-à-dire : à double isolation, protégés contre les projections d'eau et portant la marque NF. Les luminaires doivent être à une distance d’au moins 0,60 mètre de la baignoire ou du bac à douche.
volume 3
C’est dans ce volume que l'on peut placer les interrupteurs et les appareils de classe I (lave-linge, sèche-linge) portant la marque NF. Il faut veiller à ce qu'ils soient reliés à une prise de terre, ou portent le symbole de la double isolation, ou soient alimentés par un transformateur de séparation et protégés contres les chutes verticales de gouttes d'eau.
Schéma et commentaires d'après EDF


Liens

En collaboration avec Jallerat fournisseur de matériel

Pour vous : de nombreux liens en profondeur, pour faciliter votre navigation sur Internet !